DÉCOUVRIR ACMN VIE
Les jeunes actifs (24-35 ans) face à l’épargne

Focus assurance vie

Les jeunes actifs (24-35 ans) face à l’épargne

Dans un contexte économique morose, marqué notamment par la hausse du chômage, et à l’aube de nouvelles réformes pour pérenniser le système des retraites, comment les jeunes conçoivent-ils leur épargne ? Quelles motivations et priorités les poussent à faire des économies ?

Pourquoi épargner quand on est jeune ?

Selon une étude TNS Sofres publiée le 28 janvier1, les jeunes actifs économisent moins qu’avant. Seuls 78% des sondés déclarent épargner, contre 86% en 2012. Une tendance qui s’inverse chez les 35-44 ans, puisqu’ils sont 73% à épargner, contre 67% l’année précédente.
Cependant, le taux moyen d’épargne des jeunes actifs reste important et représente 13% de leur revenu mensuel, à peine moins que pour les 35-44 ans (14%).

Pourquoi épargnent-ils ?

En premier lieu, les jeunes actifs épargnent en vue de :

  1. Disposer d’une réserve d’argent en cas de coup dur,
  2. Financer les loisirs (vacances, voyages…),
  3. Préparer la retraite,
  4. Financer un gros achat (hors immobilier),
  5. ou encore, financer l’achat de la résidence principale …

Le problème ? Les solutions choisies ne correspondent pas forcément aux objectifs fixés !

L’étude s’est aussi penchée sur les produits d’épargne. Cette épargne est principalement constituée de livrets : 87% ont un Livret A, produit préféré des jeunes, suivi du PEL ou du CEL pour répondre à un projet précis à court ou moyen terme.

Ainsi, les sondés montrent une nette préférence pour une épargne qui reste disponible en cas de besoin plutôt que pour l’épargne à plus long terme nécessitant un blocage de l’argent versé durant plusieurs années. En ce sens, ils privilégient aussi une épargne sans risque bénéficiant d’un taux faible garanti, plutôt qu’une épargne à moyen/long terme avec un meilleur rendement mais comportant des risques.

Seul un petit nombre a déjà un contrat d’assurance vie. Peu ou mal informés, certains ignorent que le choix du type de placements dépend en partie du projet, mais aussi de la capacité d’épargne, de la durée du placement envisagée (64% envisagent d’épargner au moins 5 ans, contre seulement 39% plus de 10 ans), du degré d'acceptation du risque et des aspects fiscaux.

Or, préparer sa retraite sur le plan financier, financer l’achat de sa première résidence principale ou encore se constituer un capital, sont des projets qui s’envisagent dans une optique de moyen à long terme.

L’assurance vie : une solution adaptée pour se constituer un capital

Ainsi, pour les jeunes épargnants, l’assurance vie peut être l’une des meilleures solutions pour se constituer un capital et financer ces objectifs sur le moyen et le long terme.

L’assurance vie est une réponse adaptée à tous les types de projets et offre plusieurs avantages :

  • Vous pouvez adhérer à un contrat d’assurance vie à tout âge.
    L’assurance vie est accessible à tous, et certains contrats peuvent être ouverts avec 50 € seulement. Vous pouvez ensuite alimenter votre contrat à votre rythme et selon vos capacités.
  • Elle offre une souplesse idéale.

Vous pouvez mettre en place des versements programmés dont vous choisissez le montant et la périodicité. Vous pouvez également effectuer des versements libres à tout moment.

De plus, votre épargne est toujours disponible. A tout moment et sans pénalité, vous pouvez procéder à des rachats (retraits) ou programmés, ou retirer la totalité de votre épargne2. Vous pouvez également opter pour une avance non imposable.

L’assurance vie est également performante : l’investissement peut être réparti entre le fonds en euros, dont le capital est garanti, et des supports en unités de compte, plus risqués, mais aux perspectives de rendement généralement plus élevées à moyen et long terme. Vous êtes libre de vos choix d’investissement et vous pouvez passer facilement et rapidement de l’un à l’autre grâce aux arbitrages…

  • Elle permet d’effectuer une gestion personnalisée grâce aux différentes options offertes par les contrats.
  • Le tout, dans un cadre fiscal spécifique. Au bout de 8 ans, les intérêts bénéficient d’abattements conséquents qui aboutissent souvent à une exonération d’impôt sur le revenu3. Il est donc recommandé d’adhérer à un contrat d’assurance vie au plus tôt afin de prendre date !
  • Enfin, vous pouvez ouvrir autant de contrats d'assurance vie que vous le souhaitez pour accompagner chacun de vos projets de vie.

Pour vous constituer un capital, le Crédit Mutuel Nord Europe vous propose le contrat ACMN Opale : vous pourrez financer vos projets quel que soit votre âge et vos moyens ! Vous pourrez vous constituer progressivement un capital, diversifier votre épargne, ou encore préparer vos revenus de demain.

1 Etude « Les jeunes actifs face à la retraite » réalisée online pour Amundi du 3 au 10 juin 2013, auprès d’un échantillon représentatif de 811 jeunes actifs (25-34 ans), et de 202 actifs (35 à 44 ans) exerçant actuellement une activité professionnelle. Méthode des quotas (sexe, âge, CSP et région pour assurer la représentativité de l’échantillon).

2 Le cas échéant, avec accord préalable du bénéficiaire acceptant.

3 Sous certaines conditions et dans certaines limites.

    Haut de page
    Glossaire
    Fermer

    Le glossaire de
    l'assurance vie

    • A
    • Accident

      Tout événement soudain, involontaire, imprévu et extérieur qui entraîne des dommages corporels, matériels ou immatériels.

    • Arbitrage

      Modification de la répartition des sommes détenues sur les garanties exprimées en euros et/ou en unités de compte proposées au contrat.

    • Assurance en cas de vie

      Contrat d'assurance permettant la constitution d'une épargne et le versement de celle-ci sous forme de capital ou de rente si l'assuré est en vie au terme du contrat.

    • Assurance en cas de décès

      Contrat d'assurance garantissant le versement d'un capital en cas de décès avant le terme du contrat.

    • Assuré

      Personne dont le décès avant le terme du contrat déclenche le versement du capital garanti au(x) bénéficiaire(s).

    • Avenant

      Document complémentaire du contrat constatant les modifications qui y sont apportées. La société d'assurances établit un avenant, par exemple :

      • si l'assuré demande une extension de garantie
      • s'il demande une modification des sommes fixées dans le contrat
      • s'il change d'adresse.

      Ce document, comme le contrat d'assurance auquel il se rattache, est signé par l'assureur et l'assuré.

    • B
    • Bénéficiaire

      Personne qui perçoit l'indemnité ou le capital dû par l'assureur en cas de survenance de l'événement garanti.

    • Bénéficiaire acceptant

      Personne désignée par l'adhérent en qualité de bénéficiaire ayant manifesté sa volonté d'accepter le bénéfice du contrat.

    • Bon ou contrat de capitalisation

      Contrat d'épargne qui garantit un capital déterminé au terme du contrat.

    • C
    • Contrat Individuel

      C'est un contrat qui lie directement l'assureur et le souscripteur assuré.

    • Contrat Collectif

      Dans un contrat collectif, l'assureur est lié avec un souscripteur personne morale de forme notamment associative qui souscrit pour le compte de ses adhérents qui auront la qualité d'assuré à l'adhésion.

    • Contrat multi supports

      Contrat dont les garanties sont exprimées pour tout ou partie en euros et/ ou en unités de compte. La valeur des unités de compte varient à la hausse ou à la baisse selon l'évolution des marchés financiers.

    • Contrat à cotisation unique

      Contrat pour lequel est prévue une seule cotisation, versée dans son intégralité au moment de la souscription. Le capital prévu au terme du contrat (hors participation aux bénéfices) est connu lors de la souscription.

    • Cotisation

      Somme payée par le souscripteur en contrepartie des garanties accordées par l'assureur.

    • Courtier d'assurances

      Personne physique ou morale inscrite en cette qualité au registre tenu par l'Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (Orias), association regroupant les professions de l'assurance concernées.

      Le registre des intermédiaires d'assurance est consultable sur le site de l'Orias.

      Agissant pour le compte de ses clients, il engage sa responsabilité civile professionnelle vis-à-vis d'eux lorsqu'il commet une faute.

    • D
    • Date de valorisation

      Date retenue pour le calcul de la valeur des parts des supports représentatifs des unités de compte.

    • Date d'effet

      Date à laquelle la souscription ou l'avenant entre en vigueur.

    • Durée du contrat

      Durée des engagements réciproques de l'assureur et du souscripteur (paiement de la cotisation, garanties...).
      Les conditions particulières indiquent la durée du contrat.

    • E

    Pas de définition actuellement

    • F

    Pas de définition actuellement

    • G

    Pas de définition actuellement

    • H

    Pas de définition actuellement

    • I

    Pas de définition actuellement

    • J

    Pas de définition actuellement

    • K

    Pas de définition actuellement

    • L

    Pas de définition actuellement

    • M

    Pas de définition actuellement

    • N

    Pas de définition actuellement

    • O

    Pas de définition actuellement

    • P
    • Prime

      Voir Cotisation.

    • Provision mathématique

      Montant des engagements des sociétés d'assurances à l'égard des assurés des contrats ayant une valeur de rachat.

    • Q

    Pas de définition actuellement

    • R
    • Rachat

      Montant réglé par l'assureur au souscripteur.

    • Résiliation

      Cessation définitive et anticipée du contrat.
      La plupart des contrats se renouvellent automatiquement. Ils ne prennent fin que si l'assuré ou la société d'assurances les résilie.

    • S
    • Souscripteur

      Personne physique qui signe le bulletin de souscription, effectue les versements, désigne les bénéficiaires en cas de décès.

    • T

    Pas de définition actuellement

    • U
    • Unité de compte

      Support d'investissement, autre que les fonds en euros, qui compose les contrats d'assurance vie. Les principales unités de compte sont des OPCVM et des SCI. La valeur des unités de compte est susceptible d'évoluer à la hausse ou à la baisse en fonction des fluctuations de marché.

    • V

    Pas de définition actuellement

    • W

    Pas de définition actuellement

    • X

    Pas de définition actuellement

    • Y

    Pas de définition actuellement

    • Z

    Pas de définition actuellement